Un armaphiliste passionné, Jean-Jacques Buigné, a créé il y a quelques mois une boutique de vente en ligne d'armes anciennes et d'objets historiques. On y trouve, parmi les armes d'hast, une intéressante paire de faux redressées dite « de chouans ».

Buigne

BuigneLes deux objets mesurent 197 cm, avec des fers de longueurs différentes : 60 cm pour la faux portant un morceau de drapeau tricolore et 49 cm pour l'autre.

Les fers ont été redressés, selon l'usage bien connu au temps des Guerres de Vendée, pour transformer cet outil agricole en arme d'hast, ce qui était puni de mort par les autorités révolutionnaires. Comme l'indique la description, le dos comporte une forte nervure pour la rigidité, et la pointe a été ramenée en dard pour une meilleure efficacité au combat.

L'une des deux faux conserve les vestiges d’un drapeau tricolore, signe que cette arme a probablement été prise et portée comme trophée par des soldats républicains. La hampe est marquée en creux dans un cartouche rectangulaire DPS en haut et en bas. La lame comporte elle aussi un marquage. On note enfin un sabot conique en fer garnissant les extrémités des hampes.

Ces objets peu courants sont proposés à la vente pour 2.800 € l'ensemble sur le site www.buigne.com.

(Source : Faux redressées des Chouans – Révolution française, article publié sur www.democratie-royale.org)